1er rallye des Donzelles – 1er avril 2017

Bonjour, je me présente, je m’appelle Titine. Je suis une Fiat 126 de 1978 qui ne faisait que des petits trajets Six-Fours – Toulon ou La Seyne – Six-Fours.Aujourd’hui je suis partie allègrement faire une expédition de 70km avec mes propriétaires faisant fi d’un ciel peu engageant. Et c’est Madame qui est au volant, comme au bon vieux temps quand elles amenaient les filles au collège !

C’est la 1ère édition du Rallye des donzelles réservée aux conductrices. Elles étaient 12 inscrites accompagnées par leurs copilotes qui devaient lire le roadbook et qui leur ont prodigué moults conseils, en particulier sur le freinage, m’a-t-on dit.

Nous avons pris le départ de la concession Renault de La Seyne après un petit déjeuner offert par la Direction féminine: girl power, yes ! Quelques photos-souvenirs pour Var Matin et immortaliser la collaboration de Renault et du CAAV et hop nous partons en direction des gorges d’Ollioules.

Super je vais me dégourdir les pneus avec les copines. Il y a un curieux melting-pot de nationalités et de générations : la Mazda RX7 d’Aline, la Corvair d’Anne-Marie, la MGB d’Anne-Sophie, la Super 5 EBS d’Annie, la Renault 11 de Danièle, la Peugeot 304 cabriolet de Françoise, la 4 CV de Joëlle, la Dauphine de Marithé, la Ford Capri de Michèle, la Triump Stag de Nathalie et la Simca Aronde d’Odile qui fait sa 1ère sortie.

La 1ère épreuve nous attend sur le plateau de Signes. Aïe on teste nos freins et la précision des conductrices. Les messieurs ferment les yeux et serrent les fesses car il s’agit de s’arrêter au plus près d’une barre, sans la faire tomber, avec un seul coup sur la pédale. Celle qui freine le plus tard est Joëlle et la plus prudente Anne-Marie. Aucune n’a touché la barre. Chapeau Mesdames !

En quittant cette halte, la pluie s’invite et Madame cherche le commodo qui actionne mes essuie-glace à 1 seule vitesse. N’oublions pas que j’ai 39 ans quandmême !

Monsieur fait copilote : Ceyreste, à gauche, Cuges les Pins, ralentis, tu sèmes la vieille derrière nous (la 4 CV ? Ou Joëlle ?), le Col de l’Ange, doucement çà descend fort, Le Camp, ce virage est dangereux, Le Brûlat, attention au dos d’âne, Le Beausset, tu peux freiner maintenant tu sais, etc … Un vrai moulin à paroles ! Entre 2 monologues, Madame lui fait le coup de la panne, 2 fois. Je sensqu’elle espère conclure. Pas de chance, Monsieur trouve et répare provisoirement la fuite d’essence du carbu. Il me chatouille un peu sous le capot mais il promet de trouver une solution durable de retour à la maison. J’adore nos tête à tête : il me déshabille, me dévore des yeux, m’écoute, me touche, prend soin de moi, je rajeunis … Mais je perds la tête, je m’égare, revenons à la sortie.

L’Aronde d’Odile, pour son baptême, est facétieuse, En plein centre d’Ollioules, heureusement à faible allure, elle se pète une rotule. Aïe !Mauvaise blague, elle doit rentrer chez elle sur un camion de dépannage mandaté par l’assistance. C’était la surprise du 1er avril mais j’espère qu’on se retrouvera bientôt lors d’une autre sortie pour gambader de plus belle.

Le parcours se termine à la ferme-auberge « La Remise » sur la route de Sanary. On s’entasse sur le parking pendant que nos équipages déjeunent :apéro, salade de crevettes façon thaï, encornet farci, mousse de châtaigne et café, unanimement appréciés apparemment. Leurs papilles frétillent et l’assemblée est joyeuse et« dissipée » dixit Jean-Pierre.

Cependant 2 autres jeux attendent ces dames : la reconnaissance d’objets à l’aveugle (Odile et Nicole en citent 9/10) et la reconnaissance de parfums (Nathalie est la plus experte, elle en trouve 3 sur 4).

Au bout des 3 épreuves, Nathalie et Nicole finissent 1ères ex-æquo et Odile 3ème.

♪♫♫ We are thechampions my friend ♪♫♫

Après la distribution des cadeaux à toutes les participantes, nous avons regagné tranquillement nos pénates, à nouveau sous la pluie qui avait redoublé pendant le repas.

Apparemment cette journée très girly a plu, beaucoup plu.

Merci aux gentilsorganisateurs Philippe, Alain et Yves.

Signé

la Titine àNini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire