Dans le rétroviseur – Les HOTCHKISS 20CV type GS 1932-1939

Le moteur 20CV équipera chez Hotchkiss de nombreux modéles, depuis l’AM 80, présentée au salon de l’automobile de 1928, jusqu’é la Monceau du salon 1954, chant du cygne de la marque.

Le modéle présenté dispose d’un moteur “Paris-Nice”, version bénéficiant d’un taux de compression plus élevé. Ce moteur, dont le nom vient d’une victoire de Jean Trévoux au Critérium international de Paris-Nice, était disponible sur chassis moyen ou long.

La technique

Type :GS
Moteur : 6 cylindres en ligne 3485 cm3 (86 x 100mm). 85cv à 4000tr/mn. Soupapes en téte et culbuteurs. Allumage par bobine et distributeur. Refroidissement par pompe à eau. Graissage sous pression par pompe. 1 ou 2carburateurs
Transmission : aux roues AR. Boite 4 vitesses et MA . Embrayage monodisque à sec.
Direction :é vis et secteur.
Suspension : Ressorts semi-elliptiques AV et AR. Amortisseurs à friction.
Freins : Tambours à commande mécanique.
Pneus :6.00×16
Dimensions, poids : 4.52mx1.73m, 1250kg.
Vitesse : 130km/h

Quel regard !

Evolutions  

1935 : modéle GS, apparition des freins hydrauliques
1937 : apparition des modéles GS1, GS2, GS3. La GS1 a un moteur 17CV, la GS2 20CV, 1 carburateur 100cv, la GS3 20CV, 2 carburateurs 125cv. Retour aux freins à cébles
1939 : un seul modéle subsite le GS3. ertains modéles sont équipés de boite électromagnétique Cotal.

Impossible d’évoquer Hotchkiss sans parler du rallye de Monte-Carlo méme si ces victoires n’ont pas toutes été réalisées sur des 20CV. Hotchkiss est en effet la seule marque ayant gagné 6 fois ce célébre rallye.

  • 1932 Vaselle sur AM2 13CV,
  • 1933 Trévoux sur 20CV,
  • 1934 Gas-Trévoux sur 20CV,
  • 1939 Lesure-Trévoux sur 686 GS,
  • 1949 Lesure-Trévoux sur 20CV,
  • 1950 Becquart-Secret sur 20CV,

Il est a noter que la victoire de 1939 fut partagé avec Delahaye, les 2 marques arrivant sans pénalité et ne pouvant se départager jusqu’é l’issue du rallye.

superbe intérieur

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire