Sortie de Printemps – du 27 avril au 1er mai 2017

La Vallée des Merveilles, le Mercantour et l’Arrière Pays Niçois 

Mariethé et Joëlle nous ont “concocté” pour 2017 une belle promenade dans la vallée des Merveilles… qui porte bien son nom !

15 équipages étaient au rendez-vous de Ste Musse pour le départ  de la 1ère étape qui devait nous mener au Restaurant  “chez Régine” à la Pointe de CONTES… où nous sommes arrivés avec une bonne heure de retard : bord de mer bien encombré et quelques  difficultés à trouver le Tunnel du Paillon !

Après un bon repas chez “Régine”, nous reprenons la route pour Saint Dalmas de Tende où se trouve notre hébergement pour trois nuitées à  l’Hôtel-restaurant “LE PRIEURE” ancien monastère en bordure du Parc national du Mercantour, aux portes de la vallée des merveilles et bien restauré, abritant 24 chambres et géré par un établissement de service et d’aide au travail. Le diner est pris sur place.

Vendredi 27 avril

Au matin visite du Musée des Merveilles à la façade contemporaine (1996) rappelant les gravures rupestres et dessinée par l’architecte Le Gouvernec. A l’intérieur un guide au savoir rare nous fit la présentation de la géologie et des pratiques socio-économiques des hommes, du néolithiques à nos jours… Après un repas pris à l’Auberge Mariulin composé des produits de la ferme, nous avons visité le Monastère de Saorge, ancien couvent des Franciscains fondé en 1633 et  dernier exemple avec celui de Cimez à Nice de l’architecture monastique baroque de la région. Un guide au savoir tout à fait remarquable nous a expliqué, avec un humour qu’il doit probablement à son origine transalpine, toute l’histoire de l’origine de la construction et de son aménagement : le retable maitre hôtel, le réfectoire, les fresques, jusqu’au jardin évoquant l’esprit autarcique des frères franciscains. Il est dédié maintenant à des retraites d’écriture. Retour à l’hôtel du Prieuré où un quizz  est organisé avant le repas.

Samedi 28 avril

Escapade à Castérino  à 1543 m d’altitude, nous avons pu voir le Barrage EDF – Lac des Mesches, un temps libre est mis à profit par certains pour une promenade à pied sur le plateau, d’autres ayant décidé de se reposer à la terrasse du Bar restaurant des Mélèzes. Vers 11h30, nous quittons Castérino  et faisons une incursion au village de Granile avant d’aller à La Brigue où nous prenons le repas à l’Auberge Saint Martin.

L’après-midi, nous avons rendez-vous avec un guide qui nous fait découvrir le village de la Brigue, le pont qui enjambe la rivière dans le centre de la Brigue,  les belles vues des maisons et de la rivière, la petite place à une extrémité du pont qui abrite une statue et bien d’autres bâtiments importants dont le Sanctuaire de Notre Dame des Fontaines, petite  chapelle discrète dans les bois que nous visitons. Le cadre paisible et le style simple de la chapelle donnent peu d’indices sur l’intérieur qui contient une série très impressionnante de fresques peintes au 15ème siècle par Canavesio. Ces fresques sont l’attraction majeure pour le village et la chapelle est parfois appelée la “Chapelle Sixtine des Alpes”.

Le Village est annexé à la France par le traité de Paris en 1947.

Dimanche 30 avril

Nous quittons “le Prieuré” pour Saint-Agnès, Village littoral le plus haut d’Europe (750 m) et classé dans la catégorie “les plus Beaux Villages de France”, véritable nid d’aigle, entouré d’un cirque de sommets offrant un panorama époustouflant sur la grande bleue.

Nous visitons le Fort Maginot, témoin de la bataille des Alpes en juin 1940. Pendant les combats du mois de juin 1940, le Fort de Saint-Agnès a été un acteur important de la défense du Littoral Mentonnais. La muséographie et la visite guidée du Fort, construit de 1932 à 1938, permettent aux visiteurs de se sentir en situation dans cette étonnante ville souterraine.

Après le repas de midi au restaurant “le Righi” nous quittons Saint-Agnès par “l’intérieur des terres” pour Saint-Jeannet où nous passons la nuitée à l’Hôtel “la Fontaine du Peyron”.

Lundi 1er mai

Départ de Saint-Jeannet, en direction du Col de l’Ange. Le restaurant du Col de L’Ange est réservé pour le repas de midi.

L’après-midi, dernière étape pour rejoindre son domicile… eh oui c’est la fin de cette belle escapade bien remplie !

UN GRAND MERCI AUX ORGANISATRICES ET LEURS AIDES ….

Aline et Jean-Pierre

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire