Dans le rétroviseur – La VW “Coccinelle” 1938-2003

Un mythe roulant que l’on croise encore régulièrement dans nos rues. Une longévité exceptionnelle due à une fiabilité qui ne l’est pas moins. C’est la première voiture du constructeur VW et la seule pendant longtemps. Conçue par Ferdinand Porsche la coccinelle est d’abord un outil de propagande pour le régime Allemand de l’époque.

Après la seconde guerre mondiale elle connaîtra un succès exceptionnel aux USA et sera produite au Brésil et au Mexique. Sa simplicité et son prix raisonnable lui vaudra d’être apprécié dans le monde entier, malgré une technique bien dépassée au fil des ans.

A son sujet, Heinrich Nordhoff le premier président de Volkswagen confiera : “Je vois bien que la Coccinelle est adorée du public, mais je ne comprends vraiment pas pourquoi !”.

Elle recevra en 1991 le titre bien mérité de “voiture du siècle”.

La technique

Type : 1200 (1967-1979)
Moteur : 4 cylindres à plat en porte à faux arrière à refroidissement par air. 1192 cm3, 77×64 mm, 34 cv à 3800tr/mn, 7,6mkg à 1700tr/mn
Transmission : propulsion boite 4 rapports
Direction : vis et galet
Suspension : barres de torsion avant et arrière
Freins : tambours avant et arrière
Pneus : 5,60 x 15
Dimensions : L=4,7m / l=1,55m / h=1,5m. réservoir 40 l
Poids : 760 kg
Vitesse : 105 km/h

Evolutions

Avec une si grande longévité, il est impossible de lister là toutes les évolutions, seules les plus importantes sont indiquées.

1952 : Boite synchronisée jantes 15 pouces et fenêtres pivotantes
1953 : les vitres “Pretzel” sont remplacées par une lunette arrière ovale
1954 : moteur 30 cv, la coccinelle atteint 110 km/h
1955 : nouveaux feux arrière, double échappement, option toit ouvrant PVC
1956 : pneus tubeless, isolation améliorée, essuie-glace et démarreur plus puissant
1957 : agrandissement de la lunette arrière
1959 : moteur 1200 cm3 24 cv, boite 4 vitesses synchronisées, coffre plus vaste
1965 : modèle standard 1200A 34 cv, nouveau modèle export 1300 40 cv
1966 : le modèle standard est le 1300A de 34 ou 40 cv, la 1200A disparaît et un nouveau modèle la 1500 44 cv apparaît. Elle est équipée de freins à disque à l’avant.
1967 : nouveau modèle économique 1200 34 cv, transmission auto et nouvel essieu arrière sur la 1500, amélioration de la sécurité avec une nouvelle colonne de direction et une ceinture 3 points.
1970 : modèles 1302 34 et 40 cv et 1302 S 50 cv avec nouveau train avant et bras à cardans. Disparition de la 1500
1971 : nouvel agrandissement de la lunette arrière
1972 : modèle 1303 44 ou 50 cv en remplacement de la 1302. Nouveau modèle 1300 S avec moteur 1600 cm3
vw1973 : apparition de la 1303 décapotable. Fine de la 1300 remplacée par la 1303 A.
1974 : arrêt de la 1303 A
1975 : arrêt de la 1303
1978 : Fin de la production en Allemagne. La Coccinelle produite à Mexico est la 1200 L
1980 : arrêt de la production des décapotables chez Karmann
1992 : convertisseur catalytique et sonde lambda sur le modèle produit au Mexique

En juillet 2003 la dernière VW Coccinelle sort des chaînes de Puebla au Mexique

Star de cinémavw

Impossible d’évoquer la Coccinelle sans parler de la saga Disney. A partir de 1968 et pour de nombreuses années la Coccinelle devient star de cinéma :

1968 : Un amour de Coccinelle
1974 : Un nouvel amour de Coccinelle
1977 : La Coccinelle à Monte-Carlo
1980 : La Coccinelle à Mexico
1982 : Herbie, the Love Bug (série télévisée en cinq épisodes de 60 minutes)

Choupette (Herbie) est un modèle 1963 de luxe avec toit ouvrant, mais Disney lui substituait souvent d’autres modèles et les modifiait pour ressembler au modèle 1963. En effet les modèles de 1958 à 1964 ont peu évolué et jusqu’au modèle 66, on peut facilement les antidater.

La couleur originale de Choupette était “Blanc perle”. Elle avait un intérieur gris mat pour éviter de refléter les lumières d’appareil photo brillantes dans les 4 premiers films.
Choupette pouvait rouler toute seule grâce à un système compliqué de pignons et de poulies raccordés à une deuxième colonne de direction pour un deuxième chauffeur sur le siège arrière.
Choupette n’était plus tout à fais d’origine point de vue mécanique, n’oublions pas qu’elle devait se trouver sur un circuit au milieu de vrai bolides..
Certaines des voitures ont été équipées avec des moteurs Porsche, et d’autres avec des moteurs de “Transporter” modifiés (cylindres réalésés et double carburateur).
Dans les derniers films, Choupette était souvent équipée avec un moteur de Volkswagen de 1835 cm³ avec double carburateur. Les voitures étaient aussi équipées de freins Porsche et de suspensions Koni.
Dans le dernier “La coccinelle revient” elle a été équipée de plusieurs moteurs allant du 1200 cm³ avec la puissance d’origine jusqu’à des moteurs gonflés de plus de 2000 cm³.
Plus de cent voitures ont été utilisées pour les différents films mais une cinquantaine existe encore et seulement quatre du film original. Beaucoup de voitures ont été détruites dans les tournages.

Production :

5 000 000 en 1962
10 000 000 en 1967
15 000 000 en 1972
20 000 000 en 1981

Soit au total plus de 21 millions d’exemplaires.

Qui dit mieux ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire