Dans le rétroviseur – La BUGATTI Type 35 1924-1927

Sans doute la plus mythique des Bugatti de sport, elle apparait au Grand Prix de l’ACF de Lyon en 1924. Avec elle Ettore Bugatti lance la fameuse calandre en fer à cheval et les remarquables roues en alliage léger, alliant esthétique et efficacité. Les innovations techniques sont nombreuses sur ce modèle.

Les plus marquantes seront l’essieu avant cintré et creux, et les roues en alliage coulé incorporant un tambour de grande dimension.

Ses performances et son agilité lui ont permis de glaner, en quelques années, plus de 2000 victoires en courses. La trés grande renommée de la marque BUGATTI n’est pas étrangére à ce palmarés exceptionnel.

La technique

Type : 35 13CV
Moteur : 8 cylindres en ligne 2000 cm3 (60 x 88mm). 95 cv à 5000tr/mn. 1 arbre à cames en téte et 3 soupapes par cylindre. Allumage par magnéto à avance variable. Compresseur volumétrique roots. Refroidissement par pompe à eau. Graissage sous pression par pompe. Embiellage 5 paliers sur rouleaux.
Transmission : aux roues AR. Boite 4 vitesses et MA . Embrayage multidisque fonte-acier Bugatti..
Direction : vis sans fin à rattrapage de jeu..
Suspension : Essieu rigide à l’avant avec un ressort transversal semi-elliptique. A l’arriére ressorts quart elliptiques.
Freins : Tambours à commande à cébles.
Pneus : 28×4.95, 765×105 ou 710×90 suivant le type de roues, aluminium ou fils.
Dimensions, poids : 3.70mx1.34m,<800kg.
Vitesse : >160km/h

Evolutions

35 A : 2 litres 60x88mm 75cv, 160km/h, moteur 3 paliers sur billes. Variante simplifiée de la version de course, destinée à la route et appelé parfois “Tecla”. Ce modéle est proposé avec des roues fils.
35 T : Type Targa Florio 2260cm3 60x100mm 105cv
35 C : 2 litres 60x88mm à compresseur
35 TC : En fait une évolution du type 35 T, qui deviendra le type 35B.
35 B : 2 litres 60x88mm à compresseur 140cv.
A partir du méme chassis seront élaborés des modéles à 4 cylindres qui donneront naissance au type 37 puis un modéle 8 cylindres 1500cm3, le type 39.

Production :
Environ 200 unités, toutes variantes confondues

Un réve d’enfant. La Bugatti type 35 est sans aucun doute, avec certaines Ferrari, une des voitures qui m’a fait le plus réver. Pouvoir en contempler une n’est déjé pas si courant, pouvoir monter dedans pour quelques kilométres est un plaisir rare qui m’a été offert par Pierre FEIDT. Ce fut un grand moment et si la circulation n’a pas permis de profiter des performances exceptionnelles de cette voiture, la puissance des accélérations, le bruit fabuleux du moteur et les odeurs d’huile de ricin resteront pour moi des sensations inoubliables.
Merci Pierre.  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire