Dans le rétroviseur – La Peugeot 601 1934-1935

Ce modéle élégant succéde à la 12 six en 1934 et sa présentation, au printemps de l’année 1934, annonce la révolution esthétique de la marque au Lion. Ce n’est pas encore le à fuseau à mais on s’en approche. L’adoption d’un 6-cylindres a affiné le capot aux 3 + 3 volets horizontaux.

Elle connaitra une courte carriére, seulement 18 mois ! Ce fut la derniére 6 cylindres Peugeot avant la 604 de 1973. Son modeste succès est du en partie à son manque de différenciation par rapport à la 301.

La clientèle voit également en elle la descendante de la 183, 12CV 6 cylindres également, de funeste mémoire à cause de son moteur trop fragile et bien qu’elle n’ait aucun rapport avec elle en subit malgré tout les conséquences.

L’étroitesse de ses voies limite également sa tenue de route et l’ambition des carrossiers, bien que de très élégantes carrosseries aient été dessiné pour elle.

La technique

quelle classe !


Type :
601 12CV
Moteur : 6 cylindres en ligne 2148cm3 (72×88), 60cv à 3500tr/mn. Soupapes latérales. 1 carburateur double corps.allumage par bobine et distributeur. Lubrification par pompe à huile avec stabilisateur de température. refroidissement par pompe à eau et ventilateur.
Transmission : Arbre à cardan, pont à vis et différentiel. Embrayage monodisque à sec. boite 3 vitesses et marche arriére.
Suspension : roues avant indépendantes avec ressort transversale. Ressorts 1/4 elliptiques à l’arriére. Amortisseurs hydrauliques Peugeot à double effet.
Direction : vis et écrou
Freins : mécaniques à tambours sur les 4 roues.
Roues : à voile plein en téle sobre et élégant
Dimensions : empattement 2,98 à 3,20m. Voies AV 1,28m AR 1,34m. Longueur 4,60m à 5,15m. Largeur 1,60m. Poids 1300 à 1400 kg
Vitesse : 110km/h

  Evolutions  

Ce modèle qui existera moins de 2 ans ne subira que très peu d’évolutions.

1935 : roues à voile ajourée en téle avec pneus 160×40 1935. Empattement passant à 3,07 et 3,42m

Production environ :
environ 4000 exemplaires
dont 160 cabriolets et roadsters

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire