Dans le rétroviseur – Les FIAT cabriolet 1200, 1500, 1600S 1959-1963

Ce nouveau modèle apparait au salon de Genève 1959 il est issu de la précédente série produite entre 1955 et 1959 et il est toujours dessiné par Pininfarina d’où la ressemblance frappante avec la Peugeot 404 cabriolet.

Les dimensions extérieures comme la puissance des moteurs augmentent légèrement. La 1500 présentée pendant l’été 1959 se distingue par une prise d’air plus importante sur le capot et une grille de calandre différente, mais la différence essentielle reste le moteur 1500 conçu par OSCA et disposant d’un double arbre à came en tête.
Malgré une ligne élégante et des moteurs vivants, surtout en 1500 et 1600, c’est une voiture qui reste injustement méconnue.

La technique

moteur : 4 cylindres 1221 cmé, 72 x 75 mm, 63 SAE soit 58 DIN à 5300 tr/mn
Taux de compression 8,25:1, 1 carburateur double corps
Transmission :
4 vitesses, rapport de réduction 10/43
Suspensions : roues avants indépendantes et barre anti-roulis, essieu arrière rigide 4 amortisseurs téléscopiques hydrauliques.
Dimensions : longueur : 4,03, largeur : 1,52, empattement : 2,34, poids : 905 kg
Freins : tambours AV et AR
Pneus : 145×14
Vitesse : 140km/h

Evolutions  

1959 : présentation à l’été du modèle 1500 (1491 cm3, 78×78 mm, 80cv) boite 5 vitesses, 990 kg.
1960 : apparition des disques à l’avant
1961 : appellation 1500S
1962 : la cylindrée passe à 1568 cm3 et devient le modèle 1600 S. Puissance 90 cv à 6000 tr/mn. La prise d’air se déplace vers le côté gauche du capot.

 

 

Production environ :
11000 en 1200
imprécise* en 1500
3089 en 1600

 

* différente suivant les sources

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire