Sortie des Mimosas – 9 mars 2008

A l’initiative de MARI THE et GUY la première sortie de l’année se déroulât sous le soleil le matin et quelques gouttes de pluie l’après midi.

Vingt cinq équipages se regroupèrent sur le parking de ST MUSSE :
PEUGEOT, FORD, SIMCA, CHEVROLET, CITROEN, RENAULT, MORRIS, MORGAN, TRIUMPH, DELAGE etc. … constituaient un beau plateau d’anciennes et ont a eut le plaisir de revoir d’anciens membres du club, qui après des années d’absences sont revenus parmi nous et deux nouveaux membres pour qui c’étaient leur première sortieDépart 10h 30 sous le regard intéressé de nombreux passants attirés par nos véhicules, direction PIERREFEU où nous avons récupéré, au passage, trois voitures.

Direction CARNOULES (théoriquement par la route des vignes !) tout le monde manqua l’intersection de cette route sauf trois qui savent suivre les itinéraires des carnets de route !! ZERO pointé pour les autres qui ont pris la nationale, polluée par la circulation, tant pis pour eux !Tout le monde s’est retrouvé avant PIGNANS et le cortège put reprendre la route au complet vers CABASSE où nous étions attendus à l’auberge de StPIERRE pour le repas du midi.

Tout le monde trouvât sa place et la petite salle fut vite remplie, le repas s’est déroulé tranquillement, ponctué comme il se doit par des fous rires et un ban pour le cuistot qui nous avait régalé, sans oublié les délicates attentions de Marithé, un brin de mimosas pour chacun accompagné d’un cornet de bonbons « boules de mimosas », il fallait y penser !!!!

A 15h30 nous étions attendus par un guide qui nous a fait visiter ce village pittoresque du centre Var, avec son église du XIIème siècle dotée d’une architecture et un intérieur très riches.L’heure s’avançant, le froid et la pluie qui menaçaient nous firent prendre congé de notre guide, chacun rejoignant son véhicule et par des routes différentes, nous avons ramené nos grands- mères dans leurs garages douillets.
Merci à nos organisateurs pour cette sortie très réussie et à la prochaine sur les routes.

Marc GARRONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire