Sortie de Printemps dans la Drôme – du 16 au 19 avril 2010

Nous avons fait du 16 au 19 avril, la sortie du CAAV dans la Drôme organisée par Marie-Thé et Gaston.

BRAVO à eux pour cette organisation sans faille.
Le plateau de 16 voitures était éclectique, la plus récente étant de 1979 et la plus ancienne de 1938.
La moitié des véhicules étaient des cabriolets (à majorité anglaise), les coupés et les berlines se partageant à égalité l’autre moitié.

Pour obtenir un tel équilibre il faut classer la Simca 1100 Spécial 2 portes, parmi les coupés, bien que ce soit plutôt une berline à 2 portes (3 en comptant le coffre).
Les françaises étaient bien représentées avec la moitié du plateau (en comptant bien sûr la Matford chez les français), les petites anglaises étaient en force également (5/16), l’Allemagne était présente (2) et une Fiat 124 Coupé sauvait l’honneur de l’Italie.
Ce coupé 124, Christian l’a acheté neuf en 1968, et a fait avec plus de 300 000 kms. Il m’a confié qu’à l’époque ses collègues l’avaient un peu charrié car comment comprendre qu’il puisse se payer une telle voiture après avoir fait plus d’un mois de grève.
Christian avait également amené un harmonica qui servit à animer les soirées …. Et à réveiller les trainards du matin.
La Simca 1100 Spécial est elle aussi toujours entre les mains d’André, son premier propriétaire qui affirme que près de quarante ans après elle serait encore capable de titiller le 160 km/h.

Mais l’équipage le plus remarquable est à coup sûr celui formé par Alix et Mme BONNAUD au volant de leur MATFORD V8 de 1938. Rendez vous compte, l’âge moyen du trio (MR. MME et le véhicule) atteint près de 80 ans ! Ils ont tenu tous les 3 sans coup férir les 800 kms du parcours, les 8 repas pris en commun et les 3 nuits passées à Buis les baronnies après des soirées parfois bruyantes et agitées.
Seul un petit coup de chaud pour la Matford donna l’occasion à Patrice de démontrer ses qualités de mécanicien.
Celui-ci d’ailleurs, au volant de sa berline 202 de 1948 osa même affronter le mont Ventoux ; sagement il s’arrêta au milieu de la montée après avoir quand même passé quelques pentes de 9 à 10 %. 

La Caravelle de 1964 que Claude avait sortie pour l’occasion transportait un ours, fort heureusement soigneusement attaché mais qui inquiéta tellement sa passagère qu’elle termina la sortie à bord d’un autre véhicule.Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres, c’est ainsi que Roland, seul au volant de sa 404 Cabriolet de 1964, se retrouva avec Danielle comme passagère pour terminer le périple.
La Morgan +4 de 1979 de Serge et Martine a la particularité d’avoir le volant à droite. Serge qui a été promu photographe officiel de la sortie ne pouvait à la fois conduire et saisir les images des magnifiques paysages que nous avons traversés ; C’est donc Martine qui prenait les photos en levant les bras au-dessus du pare-brise, à la place « normale » du conducteur.

Il est toujours étonnant de voir sortir de sa petite MG Midget de 1964 Jean-Pierre et son 1,80 m ! Mais comme l’acrobatie devient de plus en plus difficile, il envisage de vendre ce joli petit cabriolet.
Avis aux amateurs. La Cox cabrio de « mon oncle », sortie en 1974 a quand à elle la particularité d’être d’une jolie couleur blanc nacré.Jean-Claude qui vient juste d’acquérir sa superbe Simca coupé de ville de 1955, n’a pas hésité à venir avec et l’absence du moindre incident a confirmé la fiabilité du véhicule.

Comme celle de la « Belle Kadett » de 1966 qui sortait également pour la première fois. (Joël et Annie)Au sujet de l’Austin Healey 3000 de 1967, je dirais qu’elle est à la fois discrète, jolie avec ses roues à rayon et efficace. Heureux homme qu’est José, son propriétaire.
Claude est venu avec une Panhard 24 CT de 1964. Nous avons pu ainsi retrouver le ronronnement ou plutôt le « plaplapla » si caractéristique du petit bicylindre. J’espère que pour suivre les recommandations de Catherine, il connaît par cœur son numéro d’immatriculation !!
L’Austin Healey Sprit de 1963 d’André et Annie, bien que ne comportant que 2 places devait accueillir 3 passagers, la chienne « Foufoune » ayant fait partie du voyage.Gaston et sa mignonne Dauphine de 1958, entièrement d’origine était co-organisateur de cette sortie. Cela ne l’a pas empêché de se fourvoyer quelque peu dans les rues de Mazan !!

Marie-Thé, l’autre co-organisatrice avait son chauffeur, Serge et leur MG TD de 1953. Elle a mené de main de maître cette sortie de 4 jours complets, en logeant et en nourrissant tout le monde, en ne perdant personne, en faisant les haltes et les visites suffisantes mais pas trop, en réussissant une rencontre avec l’écurie des 7 virages (sans chevaux) qui nous a fait faire une magnifique ballade aux alentours du lac du Paty.  

Pour le dernier repas commun à la ferme auberge de LA MACHOTO, le secrétaire du CAAV, Michel accompagné de son épouse Mireille, nous ont rejoint, en sortant pour l’occasion sa berline Jaguar MK II de 1961.
Cette sortie représentait la sortie « dérouillage » non pas de l’auto mais de son conducteur.
Je terminerai en citant toutes les copilotes, Thérèse, Danielle, Mme BONNAUD, Martine, Françoise Mathais, Annie, Françoise Henri, Joëlle, Christine, Catherine, Marie-Thé et Annie Tourot, qui nous ont mis le feu pendant une soirée qu’elle avaient déclarée « soirée des femmes ».Bravo aux organisateurs et merci à tous les participantes et participants.

Joël Mouraud

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire