Sortie de printemps – 24 et 25 mars 2007

Pour notre plus grand plaisir Marie-Thé et Gaston nous ont concocté une nouvelle sortie les 24 et 25 mars. Cette année la découverte du parcours nous dirige vers les massifs de la Sainte baume et de la Sainte victoire.
Le samedi matin un rendez vous matinal rassemble à Ollioules les vingt voitures du convoi qui prennent rapidement la direction de Gémenos. Le temps de mettre en température les moteurs et l’ascension du col de l’Espigoulier se dessine. Au fil des virages, puis des lacets, les points de vue se succèdent illuminés par un soleil printanier. Le soixantième kilomètre marque une pause du convoi au bar restaurant de Saint Jaume, situé au plan d’Aups. Une boisson chaude et un casse croûte minutieusement préparé par Marie-Thé nous attend.

Après le réconfort, les petites routes étroites et sinueuses nous dirigent vers Saint Zacharie, le col du petit Galibier, Trets et Puits Loubier. La face sud de la légendaire montagne « la Sainte Victoire » se dresse majestueusement à l’horizon dans un écrin de lumière .

A nouveau petite halte, pour nos anciennes et ses passagers, au domaine de Saint Ser où une dégustation suivie de la visite des caves permet de se détendre. L’heure du repas approche et quelques centaines de mètres nous séparent du relais de Saint Ser. Ce restaurant aura marqué nos souvenirs par sa vue panoramique de la vallée et ses petits plats à la cuisine raffinée servi par un personnel plein d’humour. Déjà l’heure de reprendre la route en direction de Gréasque nous appelle. Des villages aux noms enchanteurs se succèdent: Saint Antonin sur Bayon, Château neuf le rouge, Fuveau et enfin Gréasque où les infrastructures de la mine à charbon (Puits Hely d’Oissel) s’imposent au-dessus d’une rangée d’arbres du parking.

La visite est commentées par deux anciens mineurs qui avec un esprit imagé de leur conditions de travail nous offrent une leçon d’histoire de leur passé.

 Encore quelques kilomètres pour rejoindre Meyreuil où notre lieu de restauration/hébergement nous attend. A la fin du repas, toujours dans la bonne humeur, le résultat des gagnants du jeu surprise est annoncé par nos gentils organisateurs ( Marie-Thé et Gaston) félicitations à Patricia et Michelle , puis deux bouteilles de vin du domaine de Saint Ser sont offertes par le club aux participants.

Après une bonne nuit de sommeil et juste avant le déjeuner, un regard rapide sur le parking nous montre toutes nos voitures blanches de givre. Un réchauffage des moteurs dans les règles de l’art permet au convoi de s’élancer vers la plaine, coté nord de la Sainte Victoire. A l’heure des croissants et du journal, les Aixois sont surpris d’un défilé de voitures anciennes et manifestent leurs plaisirs d’un petit signe de la main. Un petit arrêt le temps d’admirer le barrage de Bimont et son paysage.

Déjà la route nous rappelle pour découvrir furtivement à Vauvenargues le château du XVI siècle, propriété de la famille de Pablo Picasso où est inhumé le peintre et son épouse. La route défile avec ses virages, ses montées, ses descentes et ses villages: Puits de Rians, Pourrières, Saint Maximin, Bras, Tourves et enfin le domaine du Paradou ou nous retrouvons avec plaisirs nos amis de la sortie du dimanche. Après avoir échangés des commentaires de notre parcours autour d’une table bien garnie, un présent est remis à chaque participant pour conserver le souvenir de cette sortie.

Enfin les gagnants de la tombola sont :
Callaux, Jolivet, Roux, Bouffier, Sauze, Muratore, Doussiet, Aicardi, Rapallino, Pelepol.

Au fil des années que peut on dire à nos amis organisateurs Marie-Thé et Gaston ! un grand merci certes, mais reconnaître humblement: leur savoir faire, leur gentillesse mais surtout un talent d‘organisateurs.
Et puis à bientôt en attendant le printemps 2008.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire