Sortie des “Avant 40” – 1 et 2 septembre 2007

Dix voitures et une moto ont répondu présents pour cette ballade réservée aux véhicules d’avant 1940.

Simca 8, Peugeot 202, Delage, Citroën C4, C6, Rosalie, Morgan, Hotskich, Delaye, Singer, Ford A, Simca 5, Chevrolet ont parcourus les 440 km de la sortie, sans encombre, malgré la chaleur et quelques côtes qui n’étaient pas ridicules.

Départ 13 H 30 de TOULON sous le soleil jusqu’à ST MAXIMIN où s’est fait le premier rassemblement, après avoir récupéré quelques véhicules sur la route.

Cependant, un véhicule manquait à l’appel, la Singer de René KRUMEICH, qui au dernier moment, a eut un petit problème mécanique (la voiture, pas René !!) qui nous à rejoint le soir à BUOUX.

MEYRARGUES, PERTUIS, LOURMARIN et BUOUX

Tout le monde a pu alors découvrir le site idyllique de l’auberge des Seguins, ancien hameau transformé en auberge, dans un écrin de verdure et surmonté d’une falaise impressionnante.

Après la distribution des chambres, chacun a pu apprécier le calme et faire une petite visite du domaine avant le repas du soir.

Puis après s’être repu, chacun et chacune a rejoint son gite pour une nuit réparatrice.

Le lendemain, départ 9h00 direction MENEBES pour la visite du musée du tire-bouchon, le plus complet du monde avec ses 1200 pièces, du premier tire-bouchon en acier forgé à la main, à l’objet d’art en or massif, en ivoire ou en argent, qui retrace l’histoire de cet outil indispensable pour déguster un bon vin « toujours avec modération ».

Midi s’avançant, direction ST SATURNIN LES APT où un excellent repas nous attendait à l’auberge des voyageurs « établissement à recommander » tant par l’accueil qui nous a été réservé, que par la qualité du repas avec un service irréprochable et du personnel très sympathique.

Un seul bémol, un petit problème de stationnement, placer 19 véhicules sur une petite place n’est pas chose facile.

Pour faciliter la digestion, la visite du Colorado provençal était tout indiquée ; les anciennes carrières d’ocres offrant un spectacle digne des paysages western (avec les couleurs en plus ) et sans risque de voir surgir des indiens pour scalper les visages pales.

Les jambes se fatigant vite, tout le monde repris la route de BUOUX pour un petit repos et un brin de toilette pour la soirée.

Apres un petit apéro sous la tonnelle, le repas était servi a l’intérieur car la nuit était un peu fraiche. Celui-ci s’est déroulé tranquillement, avec en plat principal des truites, péchées quelques minutes auparavant dans le vivier des lieux « plus frais difficile !! ».

A la fin du repas, un petit cadeau était remis à chaque équipage, étant dans le pays d’Apt,
Il nous était difficile d’offrir autre chose que quelques fruits confits.

Pour finir la soirée, quelques notes de musique nous ont permis de faire descendre le repas, et, pour ceux qui avait encore des jambes, après la promenade de l’après midi, esquisser quelques pas de danse.

Dimanche matin 9h00, départ pour le retour au pays, via Quinson pour le repas du midi.

APT, MANOSQUES, ESPARON, nos grand mère ont serpenté les départementales des Alpes de haute Provence et du haut Var, pour découvrir ou redécouvrir des paysages magnifiques, malheureusement souvent défigure par les incendies successifs, surtout autour du lac d’Esparon, qui, de collines boisées et verdoyantes est devenu un paysage de désolation.

Nous repasseront dans 20 ans pour profiter de la nature qui, nous l’espérons aura repris ses droits.

Enfin le relais notre dame est en vue, ont s’y était arrête il y à deux ans (on garde les bonnes adresses) dégustation d’un petit repas sympa, tranquillement sous les platanes et chacun y allait de son commentaire sur weekend end déjà terminé.

15 heures, nous avons repris la route de la maison, chacun sa direction en se promettant de se retrouver pour la prochaine édition…

Je remercie tous les participants de leur confiance et, à l’année prochaine bonne route !!!!

Marc GARRONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire